EHPAD VICTOR HUGO

Quartier Saint Ignace Malissol
38200 VIENNE

Public
EHPAD
voir les établissements à proximité trouver une place disponible écrire un commentaire

10/10

Tarif à partir de

2003 € / mois

Dernière visite : Juin 2016

l'avis de mdrs

Tout, absolument tout Aucun

Petite charade, mon premier est un bâtiment superbe, fonctionnel, moderne disposant de terrasses sur le paysage environnant, à proximité des commerces et services aux portes de Vienne.

Mon deuxième offre des chambres individuelles de 20 m², et de nombreux lieux de vie d'un standing rare dans un cadre aussi plaisant que confortable.

Mon troisième met en place tous les jours des animations variées et régulières d’ordre manuel, physique, ludique, ou intellectuel (ateliers divers, jeu, gymnastique douce, ateliers mémoire, travaux manuels, spectacles, lecture, journal, inter générations), ainsi que des sorties en minibus.

Mon quatrième sert une cuisine traditionnelle.

Mon cinquième vous propose une équipe de soins pluridisciplinaire très complète à demeure avec médecin coordonnateur, infirmières, aides soignantes, AMP, ergothérapeute et psychologue à demeure ainsi que des intervenants extérieurs (médecins traitants, kinés, orthophoniste, pédicures, podologues, dentistes, pharmacien et laboratoires).

Mon tout n'est pas un hôtel quatre étoiles, mais un EHPAD public qui lui ressemble étrangement. Si l'on ajoute une unité protégée de 14 lits pour les personnes désorientées, Alzheimer ou apparentées, une coiffure offerte chaque mois et l'entretien du linge, nous sommes ici dans le parfait, pour lequel vous aurez en bonus, la gentillesse de l'accueil et du personnel.

Bien entendu, on vous le conseille, c'est un modèle surtout au tarif proposé.

Solutions d'accueil

Type de pathologie : Toutes, Valides, Semi-valides, Dépendants, Alzheimer, Désorientés

  •   Hébergement permanent

     

    Hébergement permanent, comme son nom l’indique, vous signez pour une durée indéterminée. Vous pouvez cependant résilier le contrat de séjour par écrit à tout moment sous réserve de respecter un délai de préavis d’un mois.

  •   Unité Alzheimer

     

    L’unité Alzheimer au sein d’un EHPAD est généralement limitée à 10 à 20 résidents, dans une unité séparée et autonome, fermée par digicode. Elle est dédiée aux personnes désorientées mais valides. La vie en petit groupe est plus apaisante, plus rassurante pour les résidents. Les lieux sont conçus pour permettre la déambulation, avec du personnel dédié.

 

Quartier Saint Ignace Malissol - 38200 VIENNE

Situation géographique : Urbain périphérique

l'année des tarifs : 2017

Prix de la journée

Chambre individuelle :  60.26€     TM : 6.50€     soit 66.76€ Unité Alzheimer :  60.26€     TM : 6.50€     soit 66.76€

 

Lavage linge : Compris Protection : Comprise

 

Prestations annexes

Soins esthétiques : Gratuit Coiffure : Payant Pédicure : Gratuit

 

Aides financières

  •   Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

     

    L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est destinée aux personnes en perte d’autonomie ou complètement dépendantes physiquement ou mentalement (GIR 1 à GIR 4 – voir Grill AGGIR), âgées de plus de 60 ans et résidant en France de façon stable et régulière pour les personnes de nationalité étrangère.
    Elle peut bénéficier aux personnes hébergées à domicile ou dans une maison de retraite.

    On distingue alors deux APA différentes :

    l’APA à domicile et l’APA en établissement
    Le mode de calcul est différent, et très complexe pour l’un comme pour l’autre. Nous ne rentrerons donc pas dans le détail du calcul. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’attribution de l’APA n’est pas soumise à conditions de ressources, toutefois les revenus conditionnent le montant de l’aide reçue. Une somme appelée « ticket modérateur » reste à la charge du bénéficiaire.

    En établissement, l’APA sert à payer le tarif dépendance auquel vous appartenez Gir 1-2 ou Gir 3-4, (le Gir 5-6 étant considéré comme le ticket modérateur, qui reste à la charge du résident, sauf en cas de ressources insuffisantes).

    L’APA peut être versée directement à l’établissement, si celui-ci est en dotation globale APA

    .A savoir Pour prétendre au bénéfice de l’APA, le demandeur doit être résident d’un établissement social ou médico-social accueillant de façon permanente des personnes âgées. Dans les établissements de moins de 25 places, l’allocation attribuée aux résidents est considérée comme une APA à domicile.

    La demande d’APA se fait par dépôt ou envoi par courrier d’un dossier au président du conseil général du domicile. Ce dossier peut être retiré auprès des services du conseil général, de la mairie ou de l’établissement.

    Le président du conseil général dispose de 2 mois à compter du dépôt du dossier pour notifier l’attribution. Passé ce délai, l’APA est considérée comme accordée. Un montant forfaitaire (équivalent à la moitié du montant maximum du plan d’aide prévu pour le Gir 1) peut être versé dans l’attente d’une décision explicite.

  •   Habilité à l'Aide Sociale (HAS)

     

    L’aide sociale départementale s’adresse aux personnes n’ayant pas suffisamment de ressources pour prendre en charge en partie ou en totalité les frais d’hébergement (charges hôtelières, restauration, repas, blanchisserie...) de leur maison de retraite.

    Dans certains cas, cette aide peut également couvrir le ticket modérateur dépendance. Attention, la maison de retraite doit être publique ou être habilitée à l’aide sociale par le Conseil Général.

    Cependant une personne âgée placée depuis au moins 5 ans à titre payant dans une maison de retraite privée non habilitée peut demander la prise en charge de ses frais d’hébergement, si ses ressources ne lui permettent plus d’assurer son entretien.

    Dans cette hypothèse, le service départemental de l’aide sociale ne peut assumer une charge supérieure à celle qu’aurait occasionné le placement de la personne âgée dans un établissement public délivrant des prestations analogues.

    A noter cependant que cette aide du Conseil Général ne se substitue pas à l’obligation alimentaire (voir dossier) des enfants, et qu’elle est récupérable sur la succession dès le 1er euro versé. Vous devez également participer à hauteur de 90% de vos revenus (allocation logement comprise) au remboursement de vos frais de séjour, un minimum de 96€ par mois est laissé au bénéficiaire de cette aide.

    Cette demande est faite par l’établissement à la demande de la personne âgée auprès du Conseil Général.

  •   Aide personnalisée au logement (APL)

     

    L’aide personnalisée au logement (APL) est attribuée sous conditions de ressources, aux occupants d’un logement conventionné avec l’État.

    Ces aides sont destinées à couvrir une partie du loyer, ou des frais d’hébergement. Elles sont ouvertes sous conditions de ressources aux personnes de nationalité Française, ainsi qu’aux ressortissants étrangers disposant d’un titre de séjour en cours de validité.

    Les conditions de calcul sont également complexes, elles dépendent des ressources du résident, de ses frais d’hébergement, ainsi que de son département.

    La demande doit être effectuée auprès de la CAF ou de la MSA selon son régime de protection sociale, dès l’entrée dans les lieux. Vous pouvez faire des simulations auprès de ces organismes.

LES DEDUCTIONS FISCALES POSSIBLES

pour les frais en établissements pour personnes dépendantes

 

Toute personne domiciliée fiscalement en France et qui supporte des dépenses liées à la dépendance peut bénéficier, sous conditions, d’une réduction d’impôt sur le revenu pour ces frais de séjour en établissement pour personnes dépendantes.

 

Pour cela vous devez être accueilli dans un établissement type EHPAD, USLD ou tout établissement ayant pour objet de fournir des prestations comparables, il doit être situé dans un État membre de l’Espace économique européen.

 

Les Dépenses prises en compte sont celles liées à la dépendance, c’est-à-dire les prestations d’aide et de surveillance nécessaires à l’accomplissement des actes essentiels de la vie, qui ne sont pas liées aux soins que vous êtes susceptible de recevoir.

 

Ces prestations correspondent aux surcoûts directement liées à votre état de dépendance (par exemple, interventions relationnelles, d’animation et d’aide à la vie quotidienne et sociale).

 

Mais également les dépenses liées à l’hébergement, c’est-à-dire les prestations hôtelières, de restauration, d’entretien et d’animation de la vie sociale de l’établissement qui ne sont pas liées à votre état de dépendance.

 

La réduction d’impôt s’applique aux dépenses que vous supportez effectivement : elles doivent être diminuées du montant des aides liées à la dépendance et à l’hébergement (APA*, APL*, etc.).

 

Attention : si vous supportez uniquement des frais d’hébergement (et pas de frais de dépendance),vous ne pouvez pas bénéficier de la réduction d’impôt. A l’inverse, il est admis que les contribuables qui supportent uniquement des dépenses de dépendance puissent bénéficier de l’avantage fiscal.

 

Vous pouvez prétendre à une réduction de 25 % de vos dépenses retenues dans la limite annuelle de 10 000€ par personne hébergée.

 

La réduction d’impôt maximale est donc de 2 500 €/an et par personne hébergée.

 

les aides au maintien à domicile

apa à domicile

L’allocation Personnalisée d’Autonomie est une aide financière accordée aux personnes âgées d’au moins 60 ans, ayant besoin de l’assistance d’un tiers pour l’accompagner dans les actes de la vie quotidienne.

La demande se fait auprès du Conseil Général du domicile du demandeur.

 

Le montant de l’allocation va dépendre :

 

  • - du niveau d’autonomie du demandeur qui va engendrer un plan d’aide plus ou moins conséquent Le plan d’aide est plafonné pour chaque niveau de dépendance (Gir 1 à 4)

     

    Gir 1 = 1 312.67 € / mois
    Gir 2 = 1 125.14 € / mois
    Gir 3 = 843.86 € / mois
    Gir 4 = 562.57 € / mois
  • - des revenus déclarés figurant sur le dernier avis d’imposition ou de non imposition

La prise en charge par l’APA va aller de 10% à 100% en fonction des revenus du demandeur

Si ses revenus sont inférieurs à 739.06€ /mois, le demandeur sera pris en charge à 100%

Si ses revenus sont supérieurs à 2945.23€/mois, il sera pris en charge à 10%

Entre les deux, un calcul complexe déterminera le montant de l’aide.

aides sociales

L’allocation Simple

La personne âgée d’au moins 65 ans (ou 60 ans si vous êtes reconnu inapte au travail) qui ne bénéficie d’aucune pension de retraite et qui dispose de revenus modestes peut demander une aide à domicile. Cette aide est versée en espèces sous certaines conditions.

Le montant de l’allocation maximum est de 800€ pour une personne seule et 1242€ pour un couple.

Le cumul de l’allocation et des ressources ne peuvent dépasser le plafond de l’allocation.

Exemple : si vous avez 500€ de ressources mensuelles, vous pourrez disposer de 300€ d’allocation par mois.

L’aide ménagère

Si vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir l’APA, une aide sociale sous forme d’aide ménagère peut vous être attribuée à condition :

  • D’être âgé d’au moins 65 ans (ou 60 ans si vous êtes reconnu inapte au travail)
  • Que votre état de santé nécessite le besoin d’une aide ménagère pour accomplir les travaux domestiques de 1ère nécessité afin de pouvoir rester à domicile.

Le montant de cette aide va dépendre de l’organisme qui la verse, et des vos ressources.

  • Soit par votre département au titre de l’aide sociale, si vos ressources mensuelles sont inférieures à 800€ (ou à 1242€ pour un couple). Renseignez vous auprès du CCAS ou de votre mairie.
  • Soit par votre caisse de retraite, si vos ressources mensuelles sont supérieures. Renseignez vous auprès de votre caisse de retraite.

Attention une participation peut vous être demandée.

Les portages de repas ou foyers restaurant

Les portages de repas sont mis en place par les communes, pour les personnes qui ne peuvent sortir de chez eux à cause de leur état de santé. Le coût est en principe partagé entre le bénéficiaire et la commune.

Les foyers restaurants eux proposent des repas à prix modérés. Il faut être âgé d’au moins 65 ans, et que vos ressources soient inférieures à 9600€/an.

service de soins à domicile (ssiad)

Le SSIAD permet d’assurer un soutien aux personnes malades ou dépendantes pour des soins infirmiers et d’hygiène générale.

Le SSIAD peut intervenir à domicile ou en établissement non médicalisé.

Demandez à votre médecin traitant, si vous avez besoin d’une surveillance médicale, de vous établir une demande de prise en charge. Il suffit de l’adresser à votre caisse

d’assurance maladie, qui devra vous répondre sous 10 jours, sans réponse, la demande est considérée comme accordée.

Les soins sont pris en charge à 100%, et assurés de façon continue dimanche et jours féries Attention les frais de kinésithérapie sont à payer à l’acte.

hospitalisation à domicile (had)

La HAD permet d’assurer des soins médicaux et paramédicaux importants à votre domicile, pour une période définie, qui peut être renouvelée en fonction de l’évolution de votre état de santé. Plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Vous devez en premier lieu résider dans une zone géographique couverte par un service de H
  • Il faut qu’une place soit disponible,
  • Il faut que votre logement le permette,
  • Il faut que les soins à apporter puissent être fait à domicile. (exemple : chimiothérapie, des soins de réadaptation, certaines maladies cardiaques, traitement orthopédique, des soins palliatifs).

Demandez à votre médecin traitant, si dans votre cas, les conditions sont réunies pour pouvoir bénéficier de cette prise en charge. C’est lui qui en fera la demande.

La HAD est prise en charge à 80% par l’assurance maladie comme toute hospitalisation, sauf si vous bénéficier d’une prise en charge à 100%.

 

 

 

 

 

Situation  : Urbain périphérique Espace vert : Grand jardin Hygiène : Très bonne Capacité : 80 résidents

 

 

80 chambres individuelles
  •  Meublé
  •  Douches individuelles
  •  Climatisation

Etablissement : Médicalisé

Garde de nuit : Aide-soignante

Surveillance : Résidents et structure

Les professions de soins

Cadre de santé : Oui Médecin coordinateur : 0.50 ETP (équivalent temps plein) Infirmière : 5 ETP (équivalent temps plein) Aide-soignante : 28 ETP (équivalent temps plein)

Les professions de rééducation

Diététicien : libéraux Ergothérapeute : 0.50 ETP (équivalent temps plein) (à demeure) Kinésithérapeute : libéraux Psychomotricien : Non Musicothérapeute : Non Arthérapeute : Non Pharmacien : libéraux

Les professions du secteur social et médico-social

Animateur : 1.00 ETP (équivalent temps plein) Psychologue : 0.50 ETP (équivalent temps plein) Aide médico psychologique : 4.00 ETP (équivalent temps plein)

Accueil  : Bon accueil

Restauration : Traditionnelle

  •  Animations
  •  Excursions
  •  Minibus
  •  Club du 3éme âge
  •  Offices religieux

 

LES ESPACES DE CONFORT

 

  •  Salle de gymnastique
  •  Salle de Kiné et ergothérapie
  •  Salle des fêtes
  •  Espace bien-être
  •  Restaurant
  •  Salle de restaurant pour les familles
  •  Salle de réception
  •  Lieu de culte
  •  Salon de coiffure
  •  Bibliothèque
0

vos réactions et commentaires

Ce lieu d'expression offre aux responsables ou personnels d'établissement un droit de réponse et aux résidents ou famille d'apporter un commentaire sur le jugement et la note attribuée. En aucun cas, il ne doit être utilisé pour des fins ou cas personnels, tels que des conflits famille/établissement ou personnel/établissement.

pour aller plus loin

MDRS essaie de rendre plus clair, ce qui ne l’est pas toujours et reste à votre disposition afin de vous apporter informations et conseils.

Guide de l’aidant & FUTUR RÉSIDENT

20 pages consultables gratuitement pour partir vivre sereinement en maison de retraite.

je découvre

Guide
« que choisir ?»

MDRS vous a dressé une sorte de check-list afin de vous guider dans le choix du type d’établissement.

je m'interroge

Droits et dépendances

Explications et détails sur la sauvegarde de justice, la curatelle, la tutelle et le mandat de protection future.

je m'informe

Le Palmarès MDRS 2017

Le PALMARES MDRS 2017 des meilleures maisons de retraite est arrivé !

Je découvre

maintien à domicile

Les offres pour le maintien à domicile se sont multipliées, MDRS vous aide à trouver des solutions anti-dépendance près de chez vous.

Zoom sur

MDRS vous propose un produit ou service innovant destiné au Bien-Vieillir, aux Seniors.
Pour être tenu(e) informé(e), inscrivez-vous à notre newsletter.
  • AMÉNAGEMENT DU DOMICILE

    produit
    MONTE ESCALIER HANDICARE

    Equipé d’un siège au tissu (texture grain de cuir) lavable avec 6 coloris au choix, et d’une ceinture de sécurité, le monte-escaliers HANDICAR...

  • BIEN ÊTRE ET LOISIRS

    produit
    SÉJOUR VACANCES POUR SÉNIORS

    Rien à faire, sinon se laisser chouchouter le temps d’une semaine, d’un mois ou plus si affinité... Notre sélection de résidences pour person...

  • MATÉRIEL MÉDICAL ET DE CONFORT

    produit
    MONTE ESCALIER HANDICARE

    Le monte-escaliers HANDICARE courbe Double-rail peut être équipé au choix de différents sièges : le siège Style – dernier-né de la gamme avec...

  • MATÉRIEL MÉDICAL ET DE CONFORT

    produit
    MONTE ESCALIER HANDICARE

    Le monte-escaliers HANDICARE Monorail est équipé d’un siège avec pivotement manuel, au choix parmi plusieurs modèles. Vous pourrez ainsi choisir...

Numéro MDRS

Une question ? Besoin d’un conseil, de complément d’informations...
Contactez l’un de nos conseillers :

Connectez-vous ou créez un compte gratuitement

Pour accéder à cette fonctionnalité, vous devez être connecté(e). Bénéficiez alors de tous nos services gratuits !
Nous sommes à votre disposition gratuitement 6j/7 de 9h à 19h.

Vous avez déjà un compte ?

Merci de vous identifier



créez votre compte gratuit :


* Champs obligatoires