DOSSIER,

Aide à domicile : et si on faisait appel à de jeunes seniors actifs ?

Les seniors les plus âgés ont souvent besoin d'assistance et donc d'une aide à domicile pour compenser leur perte d'autonomie et vivre en toute tranquillité. Les personnes dont l'âge est avancé peuvent être vulnérables et sans une aide extérieure leur état de santé pourrait s'aggraver. Ainsi, pour maintenir les plus âgés à la maison et leur éviter d'être placés en institution, il est possible de recourir aux services de jeunes seniors actifs. Qui sont-ils ? Quel est leur rôle ? Comment les choisir ? On vous dit tout dans cet article.
 

 

Jeunes seniors actifs : pourquoi les contacter ?

Un(e) jeune senior actif, aide à domicile est âgé en moyenne entre 50 et 65 ans. Son rôle est de s'occuper des seniors qui ont l'âge de leurs parents (80 ans et plus). Dame de compagnie, garde de nuit à domicile, aide à domicile, ses missions peuvent être multiples. L'aide à domicile rend régulièrement visite à ces personnes en perte d'autonomie pour les assister dans leurs tâches quotidiennes. Vous pouvez trouver un(e) aide à domicile sur des sites spécialisés comme seniorsavotreservice.com, une plateforme spécialisée dans l'emploi pour seniors. Seniorsavotreservice.com met à votre disposition de jeunes seniors encore en pleine forme et qualifiés pour fournir une aide à domicile de qualité et une excellente assistance au quotidien. Faire appel à ces candidats seniors c'est la garantie d'offrir les meilleurs soins aux plus âgés.

L'aide à domicile senior prend soin de s'informer sur l'état de santé de la personne dont elle s'occupe et aussi des besoins immédiats de cette dernière. Elle (car ce sont souvent des femmes) fait l'entretien, s'occupe de la cuisine, effectue de petites réparations et des courses en ville. En dehors de ces tâches, elle est à l'écoute et communique avec la personne âgée dont elle a la charge. Elle anime aussi des activités (lecture, jeux de société…) et lui vient en aide lors de ses activités de bricolage et jardinage. Avant son départ, l'aide à domicile s'assure que le senior est bien installé et que tous les objets encombrants ont été rangés pour faciliter les déplacements en son absence.

De même, elle veille à ce que le senior ait tout le nécessaire à porter de main pour limiter au maximum la nécessité de se déplacer. Faire appel à cette aide à domicile présente donc de nombreux avantages. Étant aussi un senior, elle comprend mieux les réels besoins et parle le même langage que la personne dont elle s'occupe. Elle offre ainsi plus d'empathie, ce qui aide à maintenir le lien social. D'autre part, elle est bienveillante, ce qui améliore l'estime de soi des retraités en perte d'autonomie.
 

Quels critères pour choisir un bon jeune senior actif ?

Pour choisir le jeune senior actif qui vous conviendra, vous devez commencer par lister vos besoins et les tâches que vous effectuez au quotidien. De cette façon, vous pourrez définir les qualités, le savoir-faire et les attentes que vous avez de votre aide à domicile. À cet effet, assurez-vous que votre future dame de compagnie ou aide à domicile ait le sens de l'écoute, que ce soit une personne patiente et chaleureuse.

Aussi, votre aide doit être respectueuse, proactive et dévouée. De plus, personne que vous allez choisir doit être un individu soucieux du bien-être et de l'épanouissement des personnes âgées. Elle doit être capable de fournir des soins hygiéniques et doit avoir un bon sens de l'organisation. Concernant la profession, privilégiez celles qui sont diplômées d'État dans la spécialisation « accompagnement de la vie à domicile » ou encore ceux qui sont titulaires d'un « CAP en assistance technique en milieu familial et collectif ».

D'autre part, vous pourrez aussi opter pour un prestataire qui a un « bac professionnel en accompagnement, soins et services à la personne » et qui est spécialisé dans l'aide à domicile. Enfin, vous pouvez recourir aux personnes ayant obtenu un DEAP (diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture) ou un DEAS (Diplôme d'État d'aide-soignant).

 

Quelles sources de financement pour supporter les charges relatives à une aide à domicile ?

 

Pour alléger les dépenses liées aux services d'aide à domicile, vous pouvez recourir à certains dispositifs financiers, dont l'APA, l'aide-ménagère et les aides des complémentaires santé.

 

L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Cette aide est accordée sans condition de revenus aux seniors dans la tranche de la soixantaine. Pour l'obtenir, vous devez vous adresser au conseil départemental de votre région. Le montant de l'allocation est fonction du niveau de vos revenus. L'APA qui vous est versée pour vous soutenir est non remboursable, car il ne s'agit pas d'un crédit.

 

L'aide-ménagère à domicile

Elle est destinée aux personnes âgées de 65 ans au moins. C'est le conseil départemental qui l'accorde sous conditions de ressources à ceux qui ne bénéficient pas de l'allocation personnalisée et dont les ressources mensuelles sont inférieures à 903,20 euros (pour un célibataire) et 1 402,22 euros (pour un couple marié).

La demande de ce soutien se fait auprès de la mairie ou du centre communal d'action sociale de votre localité. En général, l'argent est versé directement au service d'aide à domicile ou au professionnel que vous aurez choisi.

 

Les aides des complémentaires santé

Il existe deux types d'aides des complémentaires santé : les aides du fonds d'action sociale et l'aide au retour à domicile après une hospitalisation. Ces appuis financiers font partie de la politique d'action sociale mise en place par les complémentaires santé pour aider les adhérents.

En effet, certaines complémentaires disposent de fonds alloués aux actions sociales. Ce sont ces ressources financières qu'ils exploitent pour soutenir les seniors en perte d'autonomie. C'est aussi valable pour ceux qui ont des difficultés à solder leurs charges. Toutefois, ce support est accordé sous condition de revenus.

Contrairement à la précédente assistance financière, l'aide au retour à domicile est assurée par votre garantie assurance. Cette dernière prend en charge l'intervention d'un auxiliaire de vie à domicile, mais pendant un nombre d'heures prédéfini.

 

Articles en relation

photo article blog MDRS n° 405

ETRE AIDANT, UN TRAVAIL DE L'OMBRE

Un phénomène sociétal s’est produit durant ces dernières années. Le souhait croissant de la population vieillissante à rester dans leur domicile et l’émergence du soutien à domicile depuis quel...

photo article blog MDRS n° 42

TROUVER UN EHPAD EN URGENCE

Les listes d’attente en maison de retraite peuvent être longues, cependant il ne sert à rien de s’inscrire dans un EHPAD des années à l’avance comme certains le pensent. Et voici pourquoi ......

photo article blog MDRS n° 39

MON EHPAD, MON DOMICILE

L'EHPAD de demain, un véritable chez soi, centré sur le bien-être de l’humain et le prolongement du domicile où résidents, salariés, familles et bénévoles ont tous un rôle à jouer. Cela parait...