Santé, Bon à Savoir

LA VIEILLESSE N'EST PAS SYNOMYME DE DEPRESSION

Les personnes âgées sont très touchées par la dépression et la pandémie n’a rien arrangé à cela. Selon Santé Magazine, 13 à 40% des plus de 65 ans sont atteints par la dépression et celle-là reste non diagnostiquée dans plus de 70% des cas. En effet, souvent masquée par des souffrances physiques qui sont liées à des pathologies, elle n’explique pas l’ensemble des symptômes.

 

Pourquoi est-elle sous-diagnostiquée chez les seniors ?

Une idée s’est répandue dans les consciences collectives, celle qui assure que la dépression est une réaction normale au vieillissement. Cette idée est FAUSSE. La vieillesse est, en effet, un processus difficile à vivre entre la perte de ses proches, perte de ses capacités physiques et intellectuelles, perte d’autonomie, perte d’un lieu et d’un environnement de vie familier lors d’une entrée en établissement. Ces faits sont davantage propices à la déprime. Cependant même si la vieillesse est plus encline qu’une autre période de vie à la dépression, elle ne doit en aucun cas être banalisée et normalisée.

Cette pathologie chez les personnes âgées est globalement sous-traitée notamment parce que certains signes sont confondus avec des signes de vieillissement. De plus, les seniors ont du mal à admettre qu’ils souffrent de dépression et lorsqu’ils l’admettent, beaucoup ont du mal à demander de l’aide car la santé mentale a souvent été sous-estimé par l’ancienne génération. Le fait que les personnes âgées ne veulent pas « déranger » leur entourage avec leurs problèmes s’ajoute également à la liste.  Il est donc nécessaire de savoir reconnaître les signes afin de mieux pouvoir les aider.

 

Quelles sont les causes de la dépression ?

Les causes sont nombreuses. La dépression peut être liée à :

  • L’isolement social
  • La perte d’un conjoint
  • Aux maladies
  • Aux effets secondaires de certains médicaments
  • Un changement d’environnement dans la vie quotidienne

 

Quels sont les signes de la dépression ?

Il faut être attentif aux signes. Une personne âgée peut être fortement déprimée lorsqu’elle :

  • Est instable mentalement avec des crises répétitives d’irritabilité, de larmes, de colère ou d’agitation.
  • Ne porte plus d’importance à ses anciennes passions, aux conversations et à son entourage.
  • Se laisse aller et qu’elle se replie peu à peu sur elle-même.
  • A un état fragile dû à un manque d’énergie, manque d’appétit, et manque de sommeil.
  • Ne s’habille pas, ne donne plus de signe de vie en ne répondant ni au téléphone ni à la porte.
  • Possède des réactions d’anxiété et d’inquiétude disproportionnées qui peuvent souvent tourner en comportement agressif. 

 

Comment peut-on les aider ?

La pandémie mondiale et les confinements à répétition ne les ont pas aidés. Le sentiment d’isolement social et d’abandon s’est décuplé chez les personnes âgées. Le choc de ne plus pouvoir recevoir leur famille a largement affecté leur moral, voire même a conduit de nombreux seniors à se laisser mourir, on appelle cela le syndrome du glissement.

L’une des choses les plus importantes est de leur restaurer un tissu relationnel et de ne pas les isoler. Les maisons de retraite peuvent être un bon moyen de contrer la dépression. En effet, ils retrouvent des relations sociales, se sentent moins isolés, mieux soutenus et encadrés. Le but étant de leur redonner goût aux choses simples telles que la cuisine, la lecture, la culture, le dessin, …

De plus en plus de maisons de retraite proposent à leurs résidents de réels projets de vie adaptés à leur envie, ainsi que des animations stimulantes tout au long de l'année pour créer l'ambiance au sein de la résidence.

 

MDRS est heureux de vous présenter ces beaux projets préparés en 2021...

Pour voir, cliquez sur l'imageselection officielle concours MDRS

 

Articles en relation

photo article blog MDRS n° 403

PREVENIR LA DENUTRITION

Une semaine dédiée à la dénutrition pour sensibiliser la population notamment les personnes travaillant dans l’accompagnement à la personne et les services médicalisés tels que les maisons de retr...

photo article blog MDRS n° 7

LA DEMENCE A CORPS DE LEWY

Après la maladie d’Alzheimer, la démence à Corps de Lewy (MCL) est la deuxième cause de démence chez les Séniors. Cette maladie dégénérative du système nerveux a était découverte par le Docte...