Actualité, SÉNIOR

INNOVATIONS SOCIALES : COLLABORATION FRANCO-ISRAELIENNE

LES INNOVATIONS SOCIALES AU SERVICE DE LA SOLIDARITE

 

Résumé en léger différé d’un colloque sur les innovations sociales dans le domaine des solidarités de l’Assemblée Nationale !

Le 19 juin au matin, s’est tenu un important colloque organisé par l’Ambassade d’Israël en France, sous l’égide du Groupe d’Amitié France-Israël, et avec le soutien du Groupe SOS et du Pôle Universitaire Léonard de Vinci. Ce colloque a associé de nombreux participants des deux pays. Il est le point de départ d’une séquence de deux journées d’échanges intensifs entre professionnels de la santé et du social, de dirigeants associatifs et d’entreprises et d’universitaires. Des ateliers d’échanges sont organisés Jeudi 20 juin au matin dans le cadre du Pôle Universitaire Léonard de Vinci, et des visites d’entreprises et d’associations sont planifiées sur les deux après-midi des 19 et 20 juin.

 

Pourquoi cette initiative ?

Le constat proposé par Ophir Peleg dirigeant de Social Export Israël, à l’ouverture du colloque avec Madame Sylvie Justin, directrice générale Groupe du Groupe SOS (@SylvieJUSTINpro) et Jean-François Guthmann, président de l’OSE, est que les échanges internationaux sont très nombreux dans le domaine scientifique, technologique et économique entre les Etats et les entreprises, mais que le champ des innovations de solidarité et de cohésion sociale est assez peu investi aujourd’hui, alors qu’il représente des enjeux individuels et collectifs très importants, du point de vue des bénéficiaires concernés, des professionnels, des entreprises et des organismes privés à but non lucratif.

Ce sont les raisons pour lesquelles ce colloque a décidé d’ouvrir un espace d’échanges et de coopération dans le domaine de l’emploi et de l’insertion des personnes écartées du monde du travail (personnes en précarité, migrants, personnes handicapées, seniors), de l’éducation et de l’enseignement universitaire, ainsi que de la promotion du bien vieillir à domicile et en établissement, de l’autonomie et de la participation des personnes âgées.

 

Quels enseignements pour le secteur des personnes âgées  ?

Une séquence entière du colloque a été dédiée au secteur du grand âge, puisque la révolution de la longévité concerne tout autant Israël que la France. Dans une table-ronde animée par David Causse, directeur du développement et des partenariats du Groupe SOS, Maryse Duval, (@MaryseDUVAL_pro) directrice générale du Groupe SOS Seniors (@GSOSSeniors), a présenté les nombreuses réalisations et innovations de cette branche gérontologique du Groupe SOS.

Notamment le programme Silver Fourchette qui promeut de nouvelles compétences en matière de nutrition adaptée mais gourmande et festive des personnes âgées, à domicile et en établissement. De nombreux Conseils Départementaux ont décidé de soutenir cette dynamique dans leurs départements. Maryse Duval a également présenté l’usage des images virtuelles pour proposer à des personnes âgées en difficulté pour voyager de pouvoir bénéficier d’expériences de voyage gratifiantes. Maryse Duval a également présenté le programme Senior Connect de SOS Seniors, déjà déployé dans plusieurs départements, qui apporte aux personnes âgées à domicile et à leurs proches aidants une gamme de solutions de bien vieillir à domicile, en « sur mesure », appuyées sur les compétences et ressources des maisons de retraite environnantes (pouvoir y prendre un repas, participer à des activités sportives adaptées, à des activités et sorties culturelles, etc..).

Pour sa part, Hany Rooze, Experte de JDC, grande organisation israélienne a présenté ses sites pilotes de détection, de prévention et d’accompagnement précoces des troubles cognitifs, permettant d’en limiter ou retarder la progression. Nimrod Kaminski, directeur général de l’organisation israélienne VEHADARTA a présenté son programme de valorisation des seniors dans l’emploi ou les activités bénévoles, pour promouvoir une expérience individuelle et collective gratifiante aux personnes âgées en Israël.

Une plate-forme a été conçue permettant simplement à 5.000 entreprises et 19.000 personnes âgées volontaires d’échanger, ceci se traduisant par un flux important et régulier d’embauches à temps plein et à temps partiel. Monique Mai, du Groupe Orange a présenté les nombreuses innovations technologiques et organisationnelles mises à la disposition des Seniors en France. Enfin, le Dr Jean-Marie Vétel, médecin des hôpitaux, gériatre, co-inventeur de la grille AGGIR grâce à laquelle 1.200.000 personnes perçoivent l’APA (allocation personnalisée autonomie) en France depuis 2002, avec 25.000 nouvelles personnes chaque année, est intervenu en clôture. Il a expliqué l’origine et la construction de cette méthode qui permet d’organiser la rencontre nécessaire entre les besoins et attentes individuels d’aide au bien vieillir, et les contraintes des décideurs publics d’approche harmonisée de ces besoins et de soutenabilité des financements publics mis en regard.

 

Les diaporamas des présentations de ce colloque seront gracieusement diffusés par l’Ambassade d’Israël en France, qui entend soutenir les initiatives publiques et privées existantes de coopération entre les deux pays et en inspirer de nouvelles. L’Ambassade entend également soutenir par une newsletter régulière une « communauté d’initiatives ». Naturellement, MDRS fera partager ces sources d’informations et d’initiatives au fur et à mesure de l’actualité.

Articles en relation

EDITH, EN CHEMIN VERS SON REVE

Une histoire touchante qui risque de vous émouvoir. Au cinéma le 18 septembre 2019... A 83 ans, Edith Moore est une femme pleine de regrets. Suite au décès de son époux, sa fille souhaite la placer d...

DECIDER DE SA FIN DE VIE

L’affaire Vincent Lambert nous permet de revenir sur l’importance de faire connaitre ses dernières volontés. Un écrit aurait évité qu’une famille se déchire comme c’est le cas aujourd’hui p...