Santé, Metier

QU'EST CE QU'UN ERGOTHERAPEUTE ?

QU’EST-CE QU’UN ERGOTHERAPEUTE

 

 

Vous avez sans doute déjà entendu parler de l’ergothérapie, et pourtant ce métier reste méconnu du grand public. Pourtant, son activité est essentielle pour aider les seniors (entre autres) à vivre le plus normalement possible face au handicap. Nous avons interrogé Aline Paris, ergothérapeute libérale, en Charente-Maritime, afin qu’elle nous explique l’étendue de son métier.

 

Pouvez-vous nous expliquer le métier d’ergothérapeute ?

« L’objectif de l'ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L'ergothérapeute est l'intermédiaire entre les besoins d'adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société. » Extrait de l'ANFE.

Concrètement l’ergothérapeute a un rôle double. D’une part, il tente de récupérer les fonctions déficitaires telles que les troubles moteurs et sensitifs des membres supérieurs, les troubles de la coordination ou encore les troubles cognitifs (mémoire, attention, planification, etc.). Par l’utilisation d’une activité ludique, artistique ou une mise en situation, l’ergothérapeute veille à atteindre les objectifs thérapeutiques fixés. D’autre part, lorsque la récupération de ces troubles n’est pas ou plus possible, il élabore et propose des solutions personnalisées permettant à chacun de rester le plus autonome possible que ce soit dans ses activités quotidiennes ou dans son cadre de vie. Ces solutions pratiques peuvent être techniques, gestuelles ou organisationnelles.

 

A quel moment et pourquoi est il important de consulter ?

Il est intéressant de rencontrer un ergothérapeute lorsque vous observez que votre autonomie ou celle d’un proche se modifie, se réduit. L’idée est de conserver un mode de vie en adéquation avec, d’une part, son état de santé et son âge et d’autre part, ses valeurs et ses centres d’intérêts.

 

Comment un ergothérapeute peut il aider une personne atteinte d’Alzheimer ?

L’ergothérapie peut aider à ralentir la progression de la maladie par la stimulation cognitive pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer au stade léger ou modéré. Ainsi un travail de stimulation cognitive régulière pourra être proposé par le biais d’activités diverses selon les possibilités de la structure (groupe cuisine, jeu d’orientation, mots croisés, etc.).

L’ergothérapeute pourra également mettre en place des moyens pour compenser certaines difficultés rencontrées au quotidien comme par exemple la perte de repères temporels et spatiaux, la réalisation de tâches courantes comme la toilette, l’utilisation d’objets usuels comme le téléphone, etc..

Lorsque la maladie est davantage installée, l’ergothérapeute adaptera l’environnement du malade afin de sécuriser les activités courantes. Notamment, avec la mise en place d’un mobilier adapté (lit au ras du sol pour éviter les chutes,, cuisinière adaptée pour éviter de laisser le gaz ouvert, …), d’un système de localisation de la personne via une montre GPS, d’une téléassistance, etc..

 

Quel est le rôle de l’ergothérapeute dans le maintien à domicile ?

L’ergothérapeute joue un rôle essentiel dans le maintien à domicile des personnes âgées. Il évalue le milieu de vie de la personne et analyse ses activités quotidiennes (soins, loisirs, …).

Son expertise consiste à mettre en corrélation les habitudes de vie de la personne et les contraintes matérielles liées à leur réalisation. Il propose des solutions pratiques ou techniques afin de rendre l’habitat plus sûr et fonctionnel. Ce regard extérieur permet d’adapter chaque pièce de la maison à l’état réel de la personne y vivant.

Concrètement, l’ergothérapeute préconisera la mise en place d’aménagements tels que une douche adaptée, une aide technique pour se lever seul du lit, un éclairage supplémentaire dans les zones mal éclairées, le retrait des tapis, etc..

Articles en relation

LA DEMENCE A CORPS DE LEWY

Après la maladie d’Alzheimer, la démence à Corps de Lewy (MCL) est la deuxième cause de démence chez les Séniors. Cette maladie dégénérative du système nerveux a était découverte par le Docte...