connectez-vous ou créez un compte gratuitement

Bénéficiez alors de tous nos services gratuits !
Nous sommes à votre disposition gratuitement 6j/7 de 9h à 19h.

connexion à votre espace client

Mot de pase oublié ?

créez votre compte gratuit

*Champs obligatoires

Immobilier

L'AIDE SOCIALE à l’hébergement

L’aide sociale départementale s’adresse aux personnes n’ayant pas suffisamment de ressources pour prendre en charge en partie ou en totalité les frais d’hébergement (charges hôtelières, restauration, repas, blanchisserie…) de leur maison de retraite. Dans certains cas, cette aide peut également couvrir le ticket modérateur dépendance.

Attention, la maison de retraite doit être publique ou être habilitée à l’aide sociale par le Conseil Général.

Cependant une personne âgée placée depuis au moins 5 ans à titre payant dans une maison de retraite privée non habilitée peut demander la prise en charge de ses frais d'hébergement, si ses ressources ne lui permettent plus d'assurer son entretien. Dans cette hypothèse, le service départemental de l'aide sociale ne peut assumer une charge supérieure à celle qu'aurait occasionné le placement de la personne âgée dans un établissement public délivrant des prestations analogues.

A noter : cependant que cette aide du Conseil Général ne se substitue pas à l’obligation alimentaire (voir dossier) des enfants, et qu’elle est récupérable sur la succession dès le 1er euro versé. Vous devez également participer à hauteur de 90% de vos revenus (allocation logement comprise) au remboursement de vos frais de séjour, un minimum de 96€ par mois est laissé au bénéficiaire de cette aide.

Cette demande est faite par l’établissement à la demande de la personne âgée auprès du Conseil Général.

Les AIDES au logement

On retrouve dans cette catégorie, les APL ou encore l’ALS (elles ne sont pas cumulables).

L'aide personnalisée au logement (APL) est attribuée sous conditions de ressources, aux occupants d'un logement conventionné avec l'État.

L'allocation de logement sociale (ALS) est attribuée à certaines catégories de personnes, autre que les familles, caractérisées par le niveau modeste de leurs ressources.

Cette demande est faite par l’établissement à la demande de la personne âgée auprès du Conseil Général.

Ces aides sont destinées à couvrir une partie du loyer, ou des frais d’hébergement. Elles sont ouvertes sous conditions de ressources aux personnes de nationalité Française, ainsi qu’aux ressortissants étrangers disposant d’un titre de séjour en cours de validité.

Les conditions de calcul sont également complexes, elles dépendent des ressources du résident, de ses frais d’hébergement, ainsi que de son département.

La demande doit être effectuée auprès de la CAF ou de la MSA selon son régime de protection sociale, dès l’entrée dans les lieux. Vous pouvez faire des simulations auprès de ces organismes.

comment financer son séjour ?

Le « reste à charge » est la partie financière à laquelle le futur résident et sa famille devront faire face. Faites le tour des solutions et n’hésitez pas à comparer votre budget de dépense actuel, à celui du coût demandé en maison de retraite.

pour aller plus loin

MDRS essaie de rendre plus clair, ce qui ne l’est pas toujours et reste à votre disposition afin de vous apporter informations et conseils.

Guide de l’aidant & FUTUR RÉSIDENT

20 pages consultables gratuitement pour partir vivre sereinement en maison de retraite.

je découvre

Guide
« que choisir ?»

MDRS vous a dressé une sorte de check-list afin de vous guider dans le choix du type d’établissement.

je m'interroge

Droits et dépendances

Explications et détails sur la sauvegarde de justice, la curatelle, la tutelle et le mandat de protection future.

je m'informe

Le Palmarès MDRS 2015

Voici la liste établie par MDRS des meilleurs maisons de retraites de l’année 2015.

je consulte